Forum VictoriaGame

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Auteur Sujet: Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]  (Lu 8207 fois)

Tyell

  • Newbie
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 22
    • Voir le profil
Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« le: jeudi 03 juillet 2014, 17:39:27 »

Legion of Everblight : Présentation de la faction


I.   Introduction :

   Bonjour à tous, dans l’optique de mettre un peu de vie sur le forum Everblight j’ai décidé de singer de façon a peine honteuse les idées parues sur d’autres forums, à savoir, un thread présentant la faction aux nouveaux arrivants ainsi qu’un condensé de retours d’expériences et de débats parmis les joueurs blight.

II.   Qui suis-je ?

J’ai découvert warma/hordes il y a maintenant quelques mois au cours d’une soirée d’initiation dirigée par une bande d’amis. Rapidement tombé amoureux des modèles, de l’ambiance globale de l’univers, mais aussi du système de jeu, je me suis immédiatement plongé dans ce vaste monde.
L’introduction que je compte faire ici n’est en rien une bible, elle ne reflète que mon point de vue, ma compréhension  du jeu ainsi que l’idée que je me suis fait d’Everblight en général au fil des parties que j’ai accumulé.
Je n’ai pas de référence pour faire valoir mes propos, pas de résultats en tournois, ni aucune e-réputation quelle qu’elle soit. Le thread a pour but de faire découvrir la faction aux nouveaux arrivants, ainsi que de mélanger les retours des joueurs.

III.   The legion of Everblight

Que vous souhaitiez aligner des gros modèles pleins de cornes, aimiez les engeances draconiques de toutes sortes et tout gabarit, la légion n’a pas d’équivalent pour ce qui concerne la taille de son battlegroup.
En effet, un trait très caractéristique de la faction, est, pour la plupart de ses casters, de délaisser son infanterie au profit des warbeast. Exit donc la logique Khadoréenne, Cryxienne ou elfique, la majorité des caster Everblight aiment leur warbeast, et elles leur rendent bien !

Nos warbeast sont très représentatives du style global d’Everblight : Une combinaison des meilleures références de tir du jeu, de modèles capables d’une impressionnante sortie de dégâts au corps à corps, une mobilité extrême, une liste de règle spéciale longue comme le bras.
Si l’on devait faire des amalgames, Everblight partage de nombreux points communs avec Cygnar, une armée a l’aise au tir, très capable en mêlée, alliant mobilité et référence très indépendantes les unes des autres.

Si le jeu en synergie est possible, on est loin d’un gameplay Menoth ou Troll, l’ordre d’activation est en général moins déterminant pour Everblight. Evidemment, nous ne sommes pas exempt de défauts : Nos modèles sont globalement fragiles le Scythean, beatstick lourd classique s’il en est, possède autant de cases qu’un jack Cygnar pour plafonner a 18 d’armure et une défense dans la norme basse des lourds.
Everblight est connu comme étant une faction dite « Glass Canon », à savoir, ça frappe vite, ça frappe très fort, mais c’est tout mou quand ça se calme.
Il serait cependant faux de catégoriser définitivement everblight comme un contingent de missile sol-sol. Il est très possible de jouer autrement, notre large panel de warlocks aussi différents les uns que les autres nous aident énormément à ce propos.
Everblight n’est pas seulement connu pour ses effrayantes warbeast, un autre aspect poussant nos adversaires a la haine pure et simple : notre MEPRIS global pour les règles du jeu.

Ligne de vue ? Terrain difficile ? Laissez donc ça aux autres… En effet, nos warbeast sont toutes fournies avec un passif très envié : « Eyeless Sight », changeant radicalement la loi des lignes de vues, autre exemple, bon nombre de nos warbeast/troupes disposent de « pathfinder » par défaut, si tant est que les modèles ne soient pas équipés d’ailes et j’en passe. Blight mise sur sa mobilité et le bon placement de ses vecteurs d’attaques principaux, ces passifs sont fréquents et valent de l’or !

« Modifié: jeudi 03 juillet 2014, 17:55:29 par Tyell »
IP archivée

Tyell

  • Newbie
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 22
    • Voir le profil
Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #1 le: jeudi 03 juillet 2014, 17:42:48 »

IV.   Les warlock

Il s’agit ici d’un bref survol de nos différents warlock, pas de guides stratégiques détaillés, je ne préciserai que quelques synergies intéressantes et faciles d’accès pour la forme.

1.   Absylonia : Terror of Everblight



Soyons clairs tout de suite : Absylonia a des posters de warbeast accrochés dans sa chambre, rêve warbeast, mange comme une warbeast, respire comme une warbeast, ne fera un enfant qu’avec une warbeast… Bref, Absylonia AIME ses warbeasts

C’est en effet un warlock presque intégralement tourné vers le soutient de son battlegroup, sa ligne de stat est plutôt impressionnante quand on sait qu’elle est surtout la pour soutenir son armée, ses mutations spontanées lui permettent au besoin de voler, augmenter sa force, avoir accès à un reach (allonge), une spell list à l’image de son rôle de soutient, sublimant n’importe quelle beast de toutes les façons imaginable, en plus son passif lui permettant de ne pas payer ses upkeeps… Sans parler de son feat lui permettant de soigner totalement l’intégralité de son battlegroup si elle le désire (elle devra en payer le prix cependant avec ses propres pv).

Attention cependant aux casters a purge ! N’importe quel caster/lock disposant de purification devient un cauchemar pour Absylonia, si elle élève ses beast au rang d’absurdités, une purification les ramènera immédiatement sur terre, et Absylonia ne peut se permettre de relancer ses upkeeps chaque tour…

Bref, si vous voulez spammer de la warbeast, que vous trouvez les mutations sexy, regardez du côté d’Absylonia !

2.   Bethayne & Belphagor



Pas de légion sans magie noire ! Et Bethayne est là pour nous le rappeler ! En effet, ce warlock tranche légèrement avec le reste de la faction car elle dépendra moins de son battlegroup que de ses troupes ! Une liste Bethayne tourne généralement avec tout ce qui est capable de magie au sein de la légion (Nyss sorceress & Helion, Hex hunter, Bayal, black frost shard et j’en passe).

Une raison très simple à cela, son feat boostera automatiquement tous les jets d’attaques et de dégâts magiques pendant un tour ! En bonus, toutes warbeast peuvent lancer son animus gratuitement, si ce n’est pas beau !

Bethayne n’est evidemment pas qu’un feat, elle soutient parfaitement une troupe a haute def grâce a Ashen Veil (portant une unité d’Hex hunter a def 16 !), est également capable d’augmenter leur MAT contre les modèles vivants grâce à « Carnivore », possède un peu de contrôle de terrain via « Gallow » et est surtout très capable en terme de « nettoyage de table » grâce à « eruption of spine ».

Bethayne est également fournie avec son pote « Belphagore » une warbeast Character qui ne peut être joué qu’avec maman Bethayne. Belphagore agit comme une light très solide (pour une light Everblight s’entend) plutôt compétent en mêlée face a d’autre light et d’un animus pouvant anihiler l’infanterie mono-pv autour de lui. Le vrai intérêt de Belphagore réside dans le fait que Bethayne peut « channeler » ses sorts à travers lui, augmentant considérablement sa portée de menace.

Et quand rien ne va plus, les deux compères peuvent fusionner pour ne faire qu’un. Bethayne disparait alors et belphagore récupère sa spell liste ainsi que sa furie. On perd l’avantage du channel de sort mais on y récupère une invulnérabilité a toutes les attaques élémentaires du jeu, ainsi que de meilleure stat défensives (armure / pv).

3.   Kallus, Wrath of Everblight



Oui, bon, ok, j’ai présenté Everblight comme une faction a battlegroup avec pleins de gros monstres qui tachent et tout, et j’en suis au deuxième warlock qui s’oriente plus vers l’infanterie, promis c’est bientôt finit !

Kallus n’est pas un warlock Everblight très populaire, pour une raison plus moins cachée, Kallus coute cher à poser sur une table !
Déjà, il favorise LARGEMENT son infanterie a détriment de son battlegroup, son feat est fait pour les living warriors models et ses compétences passives également. Ce qui fait que vous aurez besoins de nombreuses boites de piétons afin d’arriver à une liste kallus type, et, lors du tour de feat devoir envisager des dépenses supplémentaires :
En effet, lorsque Kallus feat, tout les living warriors models qui mourront sous les coups de vos adversaires deviendront un « Incubis »(Solo everblight). Ça commence à faire beaucoup de modèle à acheter/peindre et c’est une des raisons du manque de popularité de Kallus.
Cependant, c’est un excellent caster à jouer, comme cité précédemment, son feat en fait un attritionneur redoutable, votre adversaire devra déployer un très grand nombre d’attaques pour sortir vos piétons de la zone qu’il convoite, jammeur invétéré, tous les warriors models dans sa zone de commandement bénéficient d’Unyielding (+2 d’armure lorsqu’ils sont engagés au contact).

Sans compter le fait que vous disposez de nombreux modèles, c’est-à-dire de larges murs de viande pour vos warbeast/infanterie d’élite. Kallus lui-même se débrouille plutôt bien en mêlée, et tant mieux vu qu’il doit en être proche pour utiliser son plein potentiel. Il dispose nottament de « Flashing blade » lui permettant d’effectuer une attaque contre tout modèle présent dans sa zone de mêlée, avec son reach, sa pow 14 et sa mat de 7, de quoi vider quelques lignes de charges !

Mais ce qui caractérise le plus Kallus, c’est son premier sort : Dark Guidance, Tant qu’ils restent dans la zone de contrôle de Kallus tous les modèles Everblight alliés gagnent un dé supplémentaires au jet d’attaque (et ce n’est pas un boost, juste un dé gratuit). Couplé a Ignite qui ajoute +2 aux jets de dégâts (et critical fire en bonus) une unité d’élite comme les Nyss swordsmens deviennent des monstres de mêlée (spd 6 Mat 7 pow 13 Weapon Master, 3dés pour toucher, ça commence a pas être drôle, sachant qu’ils sont 10…)
Kallus offre beaucoup d’excellentes synergies au jeu d’attrition everblight (La combinaison des légionnaires et du spawning Vessel permet de recycler les morts, Unconquerable augmente l’armure de nos pietons engagés, le feat permet de continuer à bloquer les lignes et les incubis ne tappent pas mou non plus…)
Un warlock boudé que je trouve personnellement très surprenant dans un style ou on attend le moins Everblight

4.   Lylyth : Herald of Everblight



Ah Lyly, notre caster de battlebox. Très vite abandonné par la plupart des joueurs, pour une raison qui m’échappe encore, Lyly à l’avantage de pouvoir prendre n’importe quel modèle de la légion et d’en faire un monstre !

En effet, sa spell list et son montant de fury n’a rien d’impressionnant tel quel.  Elle dispose cependant d’un jeu en synergie et de règles spéciales très intéressantes. Pour être efficace Lylyth doit être plutôt proche de la mêlée, précisément 12 pouces, sa portée de tir.
Lorsque celle-ci touche avec son arc, elle peut lancer un sort sur sa cible sans lancer de jet d’attaque, le sort touchera automatiquement, même si la cible devrait être hors de portée.

Couplé à son feat (ajoutant un dé au jet d’attaque, qui n’est pas considéré comme un boost) et à son sort Parasite (-3 d’armure pour la cible, +1 armure pour le lanceur) Lylyth pose en réalitée une marque de la mort sur sa cible. Ajoutez à cela que la cible est aussi marquée, permettant aux warbeast de charger sans payer de fury… BONHEUR !
Elle dispose également de Spiny Growth, ajoutant à sa polyvalence.

Lylyth est un caster qui à plus ou moins réponse a tout. De l’armor cracking, de l’anti infanterie, un feat fiabilisant les jets… Son principal défaut étant son faible montant de fury, forçant l’ajout de solo permettant la gestion de cette dernière.

Lylyth est fréquemment jouée avec un peu de troupe tel que les Striders, les Raptors ou encore les Warspears. Qu’ils servent de force de flanc ou de mur de viande, tous sont efficaces et profitent pleinement des compétences de Lylyth.

5.   Lylyth : Shadow of Everblight



Nous voici à présent avec un de nos warlock emblématique et les plus joués !
Quand on vous demande « en quoi la légion est-elle forte au tir ? » Répondez : « LYLY MOAR RAVAGORZZZZ ! »
Lylyth 2 semble intégralement orientée vers un jeu de tir d’assassinat ou d’attrition. Elle partage le même défaut que son incarnation précédente : son faible montant de fury, mais rien de grave encore une fois.
Si l’on regarde ses stats et ses règles spéciales, Lylyth a été désigné comme un ventilateur a troupe mono-pv, il s’agit en effet d’une deathstalker qui aurait abusé de redbull… Deux tirs par tours profitant des règles swift hunter et snap fire…. Range tes bonz’hommes s’il te plait, ça gêne !

Ajoutez à cela qu’elle a une ligne de stat à faire pleurer les meilleurs tireurs cygnar, qu’elle est pathfinder et dispose d’Eyeless Sight (Comme lors de sa première incarnation), il n’y a que les couvertures qui pourront sauver votre adversaire, si tant est que vous ratiez avec une RAT de 8 et la capacité de booster le jet d’attaque…

Histoire d’ajouter la blague a l’insulte, son feat permet à tout son battlegroup, et elle-même, de disposer d’une attaque à distance gratuite supplémentaire, ignorant la RoF. Et comme si ça ne suffisait pas, toute l’armée dans sa zone de contrôle gagne également snipe.
Oui, maintenant Lylyth peut à elle seule sortir 6 figurines de la table a 16’ (en concidérant qu’elle n’a pas envie de se déplacer) de distance, ou balancer trois tirs sur le caster adverse, au choix.

Et les synergies dans tout ça ? Lylyth à un amour inconditionnel pour trois warbeast en particulier :
Le plus évident de tous : le Ravagore, artillerie mobile de son état, pendant le tour de feat, on parle de deux galettes de 3’ pow 15 tiré à 18’ de distance (sans compter les 6’ de déplacement du ravagore) l’amenant a une portée de menace de psychopathe. Souvent amené par paire, le double ravagore a fait ses preuves.

Le naga nightlurker, là pour son animus principalement, il permet a nos warbeast de tirer en ignorant les protection magiques des cibles adverses (coucou les choristes !)

L’angelius : Disposant lui-même d’un tir, il peut tout simplement tirer le temps qu’une cible trop résistante arrive au contact et l’éviscérer, parce qu’avoir de quoi se défendre en mêlée (les ravagores sont compétents mais ne valent pas un véritable beatstick) c’est quand même pratique !
Lylyth 2 est un caster très orienté tir, en témoigne ses règles spéciales ainsi que sa spell list, très appréciée par les joueurs blight, le net pullule de guide et autres battle reports sur elle.

6.   Lylyth Reckoning of Everblight



Histoire de compléter sa vie, son œuvre, Lylyth a décidé qu’un traineau tiré par des caribous lui permettrait de livrer plus rapidement ses cadeaux (à comprendre, les cure-dents que tire son arc à longueur de partie…)

Je n’ai pas personnellement eu la chance de jouer Lylyth3 mais plusieurs choses sont à retenir. Primo, on a un des modèles de caster/lock les plus magnifiques du jeu ! Clairement la figurine est sublime !

Secondo, il s’agit d’un battle engine avec un éventail de règle qui lui sont associés, il ne peut obtenir le bonus de défense en se cachant derrière un muret, il profite de la Ride-By Attack, d’un arc de vision à 360°, de trample auquel on applique le pow des armes du traineaux, ainsi que trois tirs simultanés par tour. Bref, un fouillis de règle à appliquer en jeu qui en font un caster technique mais très gratifiant a jouer.

En elle-même, elle conserve sa RAT explosive, perd sa défense exceptionnelle contre une amure moyenne mais gagne les points de vie d’un battle engine. Elle se servira majoritairement de son windwall afin d’éviter de se faire tirer dessus par l’intégralité de l’armée adverse tour 2, vu qu’il est extrement difficile de l’écranter du a la taille de son socle et de l’interdiction d’utiliser le décor pour la cacher.

Son feat forcera votre adversaire a sacrifier au choix : mouvement ou attaque s’ils ont été touché par une attaque de tir pendant le tour de feat de Lylyth. Souvent joué dans des compos de tir (mais plus soft que lyly2 tout de même) Lylyth 3 est un savant mélange de beast de mêlée et distance. Exit donc le spam de ravagore et leur copine naga, on parle bien ici de mix  de nos trois beast les plus populaires (Ravagore, Angelius, Scythean) alliant mobilité (afin de profiter au mieu d’escort que pose lylyth) et jeu d’interdiction.

Lylyth 3 semble se poser comme un caster d’attrition/scénario comme sa première incarnation, elle privilégie d’avantage la mobilité de son battlegroup au fait de les rendre plus efficace.


« Modifié: jeudi 03 juillet 2014, 17:52:19 par Tyell »
IP archivée

Tyell

  • Newbie
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 22
    • Voir le profil
Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #2 le: jeudi 03 juillet 2014, 17:44:36 »

7.   Rhyas, Sigil of Everblight



Warlock de niche, Rhyas devient de plus en plus populaire auprès de la communauté des joueur ‘Blights.
Caster d’assassinat par excellence, Rhyas est la reine de la ligne de charge invisible et du vecteur d’attaque de l’espace.

En effet, son feat permet à tous les modèles présents dans sa zone de contrôle de bénéficier d’une attaque supplémentaire, ET, de se placer socle à socle n’importe où, autour de la figurine touchée !
En gros, il n’est pas rare de lancer le feat avec Rhyas, charger le lourd qui écrante le caster, se téléporter et taillader a mort le pleutre caché derrière !

Vous l’aurez compris, La grande force de Rhyas est de pouvoir dessiner des lignes de charges plus ou moins imprévisible pour les adversaires non avertit ou trop peu prudent.

Rhyas en elle-même est une excellente combattante, une MAT de 8 couplé à une RAT de 6 lui permettent de manipuler efficacement son sabre ANTIPHON : lui-même POW 12 Weapon master avec reach ! Et une règle très amusante en bonus : en cas de critique, les dégâts excédant l’armure sont doublés, non vous n’infligez pas 4 pts de dégâts mais 8 !
Attention tout de foi, beaucoup font l’erreur de miser sur un critique pour assassiner une cible adverse. Rhyas n’est pas le boucher, elle tuera efficacement de la troupe (même multi-pv), mais sera plus efficace en « finisseuse » qu’en chargeant à elle seule un caster solide ou un jack lourd.

Elle dispose également de règles très intéressantes tel que : Acrobatics (Traversez vos modèles et les modèles adverses a votre bon vouloir, vous êtes insensibles aux free strikes et ignorez les modèles présents sur votre ligne de charge quand vous la déclarez) Perfect Balance (Ne peut être la cible d’attaque en mêlée et à distance combinée, ne perd pas de défense lorsqu’attaquée dans son arc dorsal, peut se relever gratuitement), Sprint (A la fin de son activation, si elle a au moins tué une figurine pendant ladite activation, elle a droit de refaire un mouvement complet, tout en profitant toujours d’acrobatics, ce qui lui permet de charger a travers la ligne de front, faire des ravages, et se cacher !), et enfin Riposte (si une attaque au corps à corps la ciblant échoue, elle a droit à une attaque contre son agresseur).

Vous l’aurez compris Rhyas est un ninja, un samouraï ou tout ce qui vous plaira dans ce goût-là ! Elle soutient parfaitement l’avancé de son armée, et participe activement à la libération de ligne de charge si le besoins s’en fait sentir. Attention cependant, elle ne dispose pas de pathfinder, tout caster capable d’annihiler sa mobilité en posant des terrains difficile mettent de sacrés bâtons dans les roues a ce style de jeu !
Rhyas n’est pas seulement un assassin, elle supporte également efficacement son armée et son battlegroup. Une liste Rhyas est un mix d’infanterie et de warbeast. Elle dispose d’occultation pour couvrir l’avancée de son armée (Et croyez moi, une unité de warspear ou de 10 nyss weapon master, invisibles, ça ne fait rire que vous et pas votre adversaire !), de « dash », qui augmente d’un la speed de tout les warrior models s’activant sans sa zone de contrôle, mais surtout de « rapport ». Un sort upkpeed qui permet à une warbeast d’utiliser la MAT et la RAT de Rhyas a la place de la sienne (Coucou le carnivean MAT 8 rat 6… Bizarrement le souffle d’assault fait peur maintenant…)

Rapport permet également à Rhyas de transférer les dégâts qu’elle subirait, même si la warbeast est totalement chargée en fury.
Rhyas est donc un caster d’assassinat qui aime faire les choses d’elle-même tout en soutenant l’avancée de son armée, c’est un caster qui a longtemps été délaissé mais revient peu à peu à la mode, très agréable à jouer, elle nécessitera cependant un peu d’expérience pour en tirer pleinement partie (quand la faire charger plutôt que la cacher, ect), elle reste un warlock très fragilement, facilement tuable si l’adversaire s’en donne les moyens.

8.   Saeryn, Omen of Everblight



La sœur jumelle de Rhyas, et surtout un de nos warlock les plus populaires !
Saeryn est le warlock d’interdiction d’everblight, sa spell list et son feat en font un redoutable adversaire d’attrition/assassinat/scénario, Saeryn a réponse à quasiment tout, et touche a presque tous les domaines.

Très populaire contre Cryx et toute les compos à base d’infanterie spam, Saeryn excelle dans la « ventilation de troupes », en utilisant la mobilité de son armée et sa spell list. Elle est une amoureuse inconditionnelle des warbeast, les troupes lui servent majoritairement de soutient ou de « mur de viande » pour déployer son jeu.

Elle partage quelques attributs avec sa sœur jumelle, de bonnes stats défensives une armure moyenne et des règles spéciales comme « Perfect balance » à laquelle il faut ajouter « Force Barrier » l’imunisant aux blast damages et augmentant sa défense contre les tirs (jusqu’à un niveau indécent de 18…)

Son pool de fury, dans la norme supérieure d’everblight, lui permet d’utiliser efficacement son excellente spell list : immuniser un modèle a la magie, centrer une galette de 5’ autour d’une warbeast capable de ravager l’infanterie (toute figurine adverse présente subira un pow 12 boostable, l’aoe reste en jeu et tout adversaire y pénétrant subira automatiquement 1pts de dégat), diminuer la vitesse et la défense d’un modèle/unité, blaster a coup de sort offensif une cible unique, ou encore faire revivre une warbeast avec un point de vie dans chaque aspect. Une liste de sorts polyvalents qui ont tous leur utilité au cours d’une partie.

Certains modèles s’accordent à la perfection avec ce style tout en mobilité et en interdiction :
L’angelius est par défaut le meilleurs amis de Saeryn, portée de menace colossale, animus très orienté scénario/jeu en interdiction, potentiel d’assassinat élevé (Le feat l’imunisant aux free strike…)
Le scythean, un lourds capable de nettoyer des modèles en collatéral, très bonne beast polyvalente et mobile avec bonne portée de menace, que demander de plus ?

Le raek : Mobilité à l’ extrême, animus le rendant insensible au free strikes, c’est surtout un excellent jammeur d’infanterie ou chasseur de solo. Il est le chouchou de Saeryn, sa facilité à s’insérer dans les rangs adverse en fait une cible pour le blightbringer de Saeryn !
Le shredder : un animus en or, une cible de choix pour le bligh bringer vu la taille de son socle et sa vitesse de déplacement !
En parlant du feat, il est la raison d’exister de saeryn, et lui donne une arme contre sa plus grosse lacune : l’armor cracking.

Il est relativement simple : Saeryn et son battlegroup ne peuvent être ciblés par des attaques de corps à corps pendant votre tour et celui de votre adversaire. Ce feat permet à Saeryn et son battlegroup de s’assoir dans la position qui lui convient, ou d’acheter un tour supplémentaire de survie a nos warbeast lorsqu’elles sont déjà engagés au corps à corps avec un adversaire un peu trop solide, ou encore, si le caster adverse est à portée d’un de vos angelius, de survoler le champ de bataille en ignorant totalement toute freestrike et charger la pièce maitresse adverse !
Son gros point faible reste les armées de tirs, qui peuvent presque ignorer la restriction du feat tout en jouant hors de portée d’intervention de Saeryn elle-même et donc ne pas craindre le raek vagabon qui devra s’éloigner de son warlock et donc forcer une exposition de celui-ci.

9.   Thagrosh, Prophet of Everblight



Autre warlock d’attrition Everblight, Thagrosh excelle dans les parties à faibles montant de point. Plus son armée sera réduite, plus il pourra les protéger via une combinaison de très bons passifs et sorts.

Tout d’abord son feat est on ne peut plus simple : Ramener en jeu une warbeast détruite a 3’ de Thagrosh, cette warbeast doit sacrifier son action le tour ou elle revient en jeu. Plusieurs utilisations du feat sont à envisager, soit vous avez utilisé votre beatstick en tant que missile et il n’a pas survécut a l’opération, Hop ! Le rev’là ! Soit vous choisissez de remettre une pièce de moindre importance en jeu dans le but de jammer, bloquer une ligne de charge adverse, beaucoup de possibilités sont à envisager.

Thagrosh est à mi-chemin entre le caster à warbeast et de troupe, il soutient très efficacement les deux.
Son pool de fury est dans la norme supérieure de blight et lui permet donc de se servir de sa spell list très orientée soutient : Que ce soit pour donner +2 de force et terreur a un modèle / unité, poser concealment dans sa zone de contrôle, lancer un blast a aoe, ou encore se téléporter a la place d’un modèle tué par son sort Mutagenesis.

Thagrosh lui-même a de bonnes stat de combattant, très capable en mêlée du haut de sa MAT de 7 et sa POW 16 avec reach ainsi que sa main gauche POW 12 son arme « Rapture » a la particularité de poser des clouds de 3’ bloquant les lignes de vues lorsqu’il tue une figurine avec celle-ci (sans compter que tout modèle adverse présent dans le cloud quand il apparait subit un pow 12 de type feu automatiquement). Il dispose également d’un souffle aux dégats élémentaires non négligeables.

C’est ses passifs qui font la véritable force de Thagrosh et un bon caster d’attrition :
Attuned spirit lui permet d’utiliser gratuitement, une fois par tour l’animus d’une de ses beast (excellent pour un spam de spiny groth ou de tenacity par exemple)
Athanc lui permet de récupérer un point de fury supplémentaire lorsqu’il a récupéré celle présente sur ses beasts, il ne peut excéder son total de 7, mais ça l’aide lorsqu’en fin de partie il ne reste plus grand-chose sur la table

Et enfin Deathshroud diminue de 2 la force de n’importe quel modèle adverse présent dans sa large zone de commandement de 9’.
Thagrosh est donc un caster proche de la mêlée, capable de se protéger des tirs et des lignes de charge via l’écrantage ou la création de cloud s’il a quelque chose à frapper.
Il ne faut pas oublier non plus son potentiel d’assassinat, Mutagenesis est un blast courte portée lui permettant de prendre la place d’un modèle qu’il tue. Si un support fragile est à portée à côté du caster adverse, il est possible que ce dernier goûte à « Rapture ».

10.   Thagrosh, The Messiah



La seconde incarnation n’est autre qu’une version stéroïdée de la première, si l’on regarde les stats. Il est probable que PP apprécie le slogan d’une boisson énergisante tant il lui va si bien.

Comme sus-cité, maintenant Thagrosh est plus gros, plus bestial et a des ailes ! Il gagne également deux points de force, conserve le même montant de fury.

Si la version prime était raisonnablement compétente en mêlée, la version epique de Thagrosh a fait de lui une warbeast purement et simplement. Il conserve « Rapture » qui grâce a l’ajout de force monte maintenant a POW 18, et pose toujours les clouds en cas de kill, sa main gauche profite également, passant à une POW très respectable de 14, son souffle a gagné l’effet continu fire et critical freeze.
La version épique n’est plus réellement centrée sur l’attrition polyvalente. En effet il perd une majorité des passifs qui faisaient de Thagraosh un caster polyvalent, il est maintenant un soutient de warbeast et une deuxieme vague d’assault en cours de partie. Thag est là pour soutenir ses beast, tant grâce à sa spell list dans un premier temps, qu’avec ses coups de butoirs vers le mid/late game !

Attention cependant, malgré ce que laissent suggérer ses stats et ses sorts, Thagrosh n’est PAS un caster a poser en première ligne ! Il reste plutôt fragile pour un bourrin et se fera tuer par votre adversaire si vous vous placez comme un nez de bœuf devant vos beast !

Il conserve Athanc lui permettant d’obtenir un Fury supplémentaire lorsqu’en fin de partie la table se vide, ses ailes luis permettent de voler comme un angelius et donc d’envisager de nouvelles lignes de charges (Attention aux free strike !), il possède aussi un ajout plutôt orienté roleplay (du a son lore) : une fois par partie, lorsqu’il subit au moins 5 pts de dégats d’un coup, Thagrosh peut faire apparaitre une lesser warbeast a trois pouces de lui.

C’est notamment sa spell list qui l’à rendu emblématique de blight, et un sort en particulier : « Manifest Destiny ». Ce sort à lui seul fait de Thagrosh un caster a warbeast ! En effet, dans sa zone de contrôle Thagrosh et son Battlegroup jettent un dé supplémentaire aux jets d’attaques et aux jet de dégats, puis, supprimez le dés qui ne vous plait pas, ajoutons à cela qu’il ne s’agit pas d’un boost, mais d’un dé fantôme permettant de fiabiliser les jets de nos warbeast.

Son Feat, permet à ses warbeast dans sa zone de contrôle d’effectuer une avancée complète supplémentaire ainsi qu’une attaque de corps à corps lorsque tous les modèles de l’armée ont terminés leur activation. Feat multi usage, permettant de hit & run, de s’enfoncer plus profondément dans les lignes adverses, ou de se replacer en prévision de la contre charge.
« Modifié: vendredi 04 juillet 2014, 15:14:22 par Tyell »
IP archivée

Tyell

  • Newbie
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 22
    • Voir le profil
Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #3 le: jeudi 03 juillet 2014, 17:45:35 »

11.   Vayl, disciple of everblight



Contrairement à sa version épique, pVayl est un caster de niche obéissant sensiblement aux même principes que sa seconde incarnation, avec un coté bien plus parieur et risqué.

Vayl a des stats médiocres… Voilà ! Elle se ferait tuer par n’importe quel modèle sur la table si tant est qu’il soit placé correctement. Et pourtant, Vayl aime être très proche de la mêlée, elle favorise un jeu en hit & run basé sur deux alpha strikes dévastatrices sans laisser a son adversaire l’opportunité de répondre à la première et ne lui laissant que peu de moyen après la seconde.

C’est tout le jeu de Vayl, et son feat porte parfaitement son nom : Cat & Mouse : Pour chaque figurine adverse présente dans la zone de control de Vayl le tour de feat, une figurine alliée peut effectuer une avancée complète (immunisée aux free strike).
Vayl favorise donc le spam de warbeast comme beaucoup de ses confrères, son battlegroup est large pour lui fournir suffisamment de fury (le plus gros pool de fury possible chez Blight actuellement) et ses sorts les soutiennent parfaitement.

Même si Vayl préfère ses warbeast, les troupes sont également une bonne option a considérer (Hex hunter, Striders, Raptors) tout unité mobile ou encore un mur de viande pour absorber les contre charges (légionnaires soutenus par un Spawning Vessel) sont de bons compléments au battlegroup de Vayl.

 Vayl a beau être en carton, elle possède quelques mécaniques défensives lui permettant de jouer assez près de l’action (mais pas trop quand même…) : Talion (pour un fury, Vayl peut transférer la moitié des dégats subits a une warbeast ennemie dans sa zone de contrôle, et subit l’autre moitié des dégats, une fois par tour), Vayl a toujours concealment (+2def contre les tirs), et enfin la principale : Dark Sentinel (Une fois par tour, si un adversaire s’approche a moins de 5’ de Vayl, une warbeast alliée peut effectuer une avance complete ainsi qu’une attaque de mêlée ou a distance ciblant le dit modèle, les jets d’attaques et de dégats sont boosté. Mention spéciale a Typhon, qui en cas de critique (critical pitch) peut lancer le fautif, en plus d’être drôle, c’est efficace !).

Ce qui fait que les alpha strike de Vayl peuvent être dévastatrice, c’est bien sa spell list. Bonus, elle peut transformer n’importe laquelle de ses warbeast en arc node pendant un tour ! Pour cela, elle doit leur tirer dessus avec son arme (POW 8 auto-hit), plutôt pratique !
La spell list de Vayl est large et se concentre principalement autour de BUFF/DEBUFF dans les portées de mêlées de la cible, zone de commandement de Vayl (la raison pour laquelle elle est proche). Chiller (Tout adversaire a 2’ de la cible alliée affecté par chiller subit -2 de def), Incite (Tout modèles alliés gagne un +2 au jet d’attaques et aux dégats contre les ennemis présents dans la zone de COMMANDEMENT de Vayl), leash (permet a une warbeast d’effectuer trois pouces vers Vayl en dehors de son activation, basiquement permet d’augmenter la portée de menace d’une d’entre elle).

Ses autres sorts sont principalement utiles contre hordes : Malice est un blast mono cible qui gagne en dégàt, contre la warbeast ciblé, en fonction du nombre de fury sur celle-ci. Et rampager permet de prendre le contrôle d’une warbeast ennemie (permet une avance complete et une attaque).

A titre d’exemple, un angelius le tour de feat, sous l’effet de Chiller et ciblant un jack Khador dans la portée d’incite de Vayl, fera son jet d’attaque a : MAT 10 POW 16 Armor piercing, soit sur un jack a 20 d’armure : Dégats des dés +6… Ouais, ça fait tout bizarre au joueur Khador ! Surtout quand Vayl permet a son battlegroupe de la faire de façon impunie la première fois via le mouvement bonus offert par le feat !

12.   Vayl, Consul of Everblight



Dernière mais non des moindres, Vayl dans sa version épique est LE WARLOCK le plus populaire d’Everblight. Vous êtes faces a quelque chose d’inconnu, vous ne savez pas quoi jouer ? Posez epic Vayl. Le caster n’a pas de faiblesse évidente (ou du moins les compenses largement).
Vayl est notre power caster et de loin la plus jouée en tournois. Elle est l’image même du gameplay de la légion, mobile, rapide, létale et tricky. Elle met aussi en avant nos plus grosses faiblesses (peu de buff offensifs, tenue de position moindre, peu d’encaisse), jouée principalement avec de nombreux angelius, épique Vayl mise intégralement sur sa spell list pour remporter la victoire, elle est un vecteur d’assassinat redoutable et un caster a attrition/scénario plutôt efficace !

Vayl peut être joué en spam de warbeast intégral, comme soutenue par des troupes (notamment légionnaires, raptors et hex hunters) elle dispose du même pool de fury que sa version prime, et en a autant besoins qu’elle !
Elle conserve également les mêmes stats plutôt médiocre, la rendant sensible a tout assassinat, elle a également perdu concealment et dark sentinel, ce qui est moins grave étant donné qu’elle a plus vocation à jouer « fond de cours » qu’en première ligne comme sa première incarnation.

C’est notamment ses sorts et son feat qui le lui permettent :
Elle dispose d’admonition (excellent sort défensif, permettant au modèle allié ciblé de se déplacer de 3’ lorsqu’un ennemis s’approche a au moins 6’ de lui, sachant qu’il est immunisé aux freestrike pendant ce mouvement, ce sort permet bêtement d’empêcher un engagement au corps à corps, attention cependant, il ne fonctionne qu’une seule fois puis expire),
De refuge (lorsque qu’une figurine termine son action de combat, si elle a touché quelque chose avec un tir ou une attaque de corps à corps le modèle allié ciblé peut effectuer une avance complète immunisé aux free strikes, ce qui permet à un angelius de charger, frapper avec son armor pierce, utiliser son animus pour pousser sa victime en arrière et reculer pour se mettre hors de portée de contre-attaque.
Ces deux sorts sont les fondamentaux du gameplay qu’adopte Vayl, le hit and run ! Harceler les pièces capitales adverses sans pour autant forcer un trade qui ne serait pas à son avantage.

Ses autres sorts prennent sens grâce à son feat (cycler refuge coute cher !). Le feat « Dark miracles » lui permet de lancer une fois chacun des sorts de sa spell list gratuitement ! En somme, cycler Refuge et poser admonition ne vous coute plus rien ce tour-ci !
Mais le principal intérêt du feat c’est le potentiel d’assassinat de Vayl, comme sa version prime, elle peut utiliser ses warbeast pour channeler un sort si elle les a d’abord touché avec son arme. Elle peut ensuite feater, utiliser « Icy Grip » sur sa cible (réduisant la défense de 2) et lancer trois fois son sort de dégât « Oblitération » (POW 15 Aoe 4). C’est le KTC Vayl2 classique et très connu. (Un angelius se met en place, animus au besoin et vayl channel ses oblitération à travers lui, même si l’assassinat échoue de peu, Vayl reste assez loin).

Cette astuce peut également servir un jeu d’attrition en vidant une unité à haute défense et peu d’amure (trois AOE 4 dans une winter guard, ça fait tout drôle !).
Vayl possède également deux sorts très puissants à ne pas oublier !

Occultation : soit pour se protéger elle-même du tir, ou encore à poser sur une unité de raptors menaçant un flanc, redoutable !
Purification : Les upkeep et animis adverses, parfois, ça dérange, retirez les tout simplement ! Surtout quand c’est gratuit le tour de feat ! Attention cependant, cela retira vos upkeeps également (Refuge, admonition, occultation), ceux-ci étant gratuit à reposer le tour de feat, profitez-en !

« Modifié: vendredi 04 juillet 2014, 11:42:19 par Tyell »
IP archivée

zerackiel

  • Sr. Member
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 315
    • Voir le profil
Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #4 le: jeudi 03 juillet 2014, 20:41:22 »

Super, merci pour le travail effectué !
IP archivée
Votre objectif dans une bataille de Warmachine est de gagner.
Mais le but du jeu est de s'amuser !!

Kaelis

  • Newbie
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 43
    • Voir le profil
Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #5 le: vendredi 04 juillet 2014, 14:29:16 »

J'ai survolé rapidement et je salue l'initiative, je trouve ces topics toujours intéressant pour ceux qui se cherchent un premier warlock qui leur correspondrait ("J'en veux un qui poutre du coup..." -> Untel, "Je préfère le soutien, je vais prendre... -> Tel autre).

Par contre, juste pour t'embêter, je ne suis pas d'accord sur ta perception de la côte de popularité de Kallus et Rhyas: le premier est de + en + joué (amical et tournoi) tandis que la seconde n'apparaît qu'en amical et jamais en tournoi.
IP archivée

Nazbeurk

  • Invité
Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #6 le: vendredi 04 juillet 2014, 14:30:13 »

Salut,

C'est cool de voir la partie Everblight du forum s'animer un peu :)
Merci pour ton taf !
IP archivée

Tyell

  • Newbie
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 22
    • Voir le profil
Re : Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #7 le: vendredi 04 juillet 2014, 15:11:14 »

Salut,

C'est cool de voir la partie Everblight du forum s'animer un peu :)
Merci pour ton taf !
Super, merci pour le travail effectué !

Merci à vous pour la lecture :), si la recette plait j'enchainerai avec warbeast et toute la compagnie (Troupes & solo) a moins que quelqu'un s'y colle avant moi !

J'ai survolé rapidement et je salue l'initiative, je trouve ces topics toujours intéressant pour ceux qui se cherchent un premier warlock qui leur correspondrait ("J'en veux un qui poutre du coup..." -> Untel, "Je préfère le soutien, je vais prendre... -> Tel autre).

Par contre, juste pour t'embêter, je ne suis pas d'accord sur ta perception de la côte de popularité de Kallus et Rhyas: le premier est de + en + joué (amical et tournoi) tandis que la seconde n'apparaît qu'en amical et jamais en tournoi.

Kallus a eu un regain d'intérêt il y a peu et est effectivement sortit en tournois, mais il est bien moins a l'honneur que Rhyas actuellement sur les forums de PP. La samouraï a eu droit a un gros vent de sympathie pendant toute une semaine avec plusieurs thread la concernant. On ne la voit que très épisodiquement en tournois pour le moment, mais je pense qu'elle va pas tarder a montrer le bout de son nez bientôt.
Le phénomène est assez similaire avec pLylyth et Lylyth III, caster ni trop joué ni trop peu, le forum Everblight de PP vient de lancer un petit défit a "Neutralize" (joueur Blight connu), consistant a jouer trois listes dirigés chacune par les trois versions de Lyly.
Encore une bonne occasion de voir un caster de niche sortir un peu de son trou.
« Modifié: vendredi 04 juillet 2014, 15:25:36 par Tyell »
IP archivée

Kaelis

  • Newbie
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 43
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #8 le: vendredi 04 juillet 2014, 16:10:52 »

Kallus a eu un regain d'intérêt il y a peu et est effectivement sortit en tournois, mais il est bien moins a l'honneur que Rhyas actuellement sur les forums de PP. La samouraï a eu droit a un gros vent de sympathie pendant toute une semaine avec plusieurs thread la concernant. On ne la voit que très épisodiquement en tournois pour le moment, mais je pense qu'elle va pas tarder a montrer le bout de son nez bientôt.
Le phénomène est assez similaire avec pLylyth et Lylyth III, caster ni trop joué ni trop peu, le forum Everblight de PP vient de lancer un petit défit a "Neutralize" (joueur Blight connu), consistant a jouer trois listes dirigés chacune par les trois versions de Lyly.
Encore une bonne occasion de voir un caster de niche sortir un peu de son trou.
Ah oui, moi je parlais de ce qui se joue en France, je regarde très peu outre-Atlantique vu que j'y joue rarement  ;). Mes excuses du coup, je pensais pas que tu parlais de ce qui était joué aux US.
IP archivée

Gregoire Boisbelaud

  • Press Gang
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1688
    • Voir le profil
Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #9 le: vendredi 04 juillet 2014, 16:31:28 »

Excellent sujet, j'épingle.
IP archivée
Grégoire Boisbelaud.
Community Manager de VictoriaGame.
Quarter Master Press Gang France.

Tyell

  • Newbie
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 22
    • Voir le profil
Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #10 le: vendredi 04 juillet 2014, 16:59:28 »

Ah oui, moi je parlais de ce qui se joue en France, je regarde très peu outre-Atlantique vu que j'y joue rarement  ;). Mes excuses du coup, je pensais pas que tu parlais de ce qui était joué aux US.

Sans devoir te déplacer aux US, tu peux affronter des joueurs du monde entier sur Vassal  :P
Mais effectivement je ne suis pas très au fait de ce qui se fait en France, l'information est plus facile d'accès sur les conventions américaines/anglaises, via le forum officiel de PP !
C'est vrais qu'à la relecture, j'ai l'air d'avoir quelques partis pris concernant certains casters, je corrigerai surement tout ça dans un futur proche, ainsi que les fautes d'orthographes...

Excellent sujet, j'épingle.

Merci à toi !
Dans un soucis de lisibilité, je comptais re-créer d'autres sujet pour les beast/unit/solos. Celà ne risque-t-il pas d'encombrer le forum ? Auquel cas je peux refaire ce sujet pour tout intégrer. (il risque d’être un peu lourd cependant)
« Modifié: vendredi 04 juillet 2014, 17:03:25 par Tyell »
IP archivée

zerackiel

  • Sr. Member
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 315
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #11 le: vendredi 04 juillet 2014, 19:50:27 »

Merci à vous pour la lecture :), si la recette plait j'enchainerai avec warbeast et toute la compagnie (Troupes & solo) a moins que quelqu'un s'y colle avant

Ouiiii !! ^^
IP archivée
Votre objectif dans une bataille de Warmachine est de gagner.
Mais le but du jeu est de s'amuser !!

Gregoire Boisbelaud

  • Press Gang
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1688
    • Voir le profil
Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #12 le: dimanche 06 juillet 2014, 13:59:17 »

Tu peux créer plusieurs sujets. :)
IP archivée
Grégoire Boisbelaud.
Community Manager de VictoriaGame.
Quarter Master Press Gang France.

Yugo

  • Newbie
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Re : Everblight, présentation de l'armée. [Warlocks]
« Réponse #13 le: lundi 07 juillet 2014, 19:56:26 »

Merci pour ton topic !
IP archivée