Forum VictoriaGame

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Auteur Sujet: [Tactique] Le Raek  (Lu 1882 fois)

manu74

  • Jr. Member
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 84
    • Voir le profil
[Tactique] Le Raek
« le: mercredi 27 mai 2015, 11:08:44 »



Raaaah le Raek, un concept magnifique de gros chat draconique qui saute de partout tel Tigrou, et pour moi sans doute l'une des meilleurs Light du jeu. Pis bon, des elfettes jumelles en cuir qui caressent un gros chat, c'est classe, non ?

Profil

Le Raek a un profil plutot atypique pour une beast light. La ou d'autres beasts light ont des caracteristiques globalement toutes moyennes, le Raek se specialise a outrance dans l'agilite.

On note tout d'abord l'inegalee SPD7, accompagnee de Pathfinder, qui fait du raek une des beasts les plus rapides du jeu. Redeployer un Raek est un jeu d'enfant, tout comme l'amener sur un flanc pour preparer des angles d'attaque inattendus.

Le Raek a malheureusement, bien que logiquement, une MAT6 moyenne pour une beast de melee. Il compense en ayant 2 attaques initiales, dont une avec reach, et toutes deux avec un P+S honnete (sans plus) pour tuer de l'infanterie standard. Il est aussi largement limite par sa Fury3, d'autant que sa regle speciale Leap aura tendance a le precharger avant de commencer a taper. Avec la prevalence actuelle pour certaines infanteries tres tanky, il aura du mal a vraiment faire le poids, d'autant que les infanteries legeres restantes seront souvent jouees pour leur tres haute DEF, que sa MAT6 peinera a toucher. Bref, pour vraiment nettoyer de l'infanterie, le Raek aura besoin de buffs en melee, et de bien choisir ses proies.

Niveau defensif le Raek mise clairement tout sur sa DEF15, exceptionnelle pour une light (seuls les clebs Orboros font aussi bien, et eux n'ont pas acces a Tenacity). Bien que son ARM14 paraisse pitoyable, il faut noter qu'il a quand meme 20 boxes, donc ne mourra pas SI facilement que ca a la premiere touche. Malheureusement dans le meta actuel de plus en plus de gens touchent facilement de la DEF15~16, voire s'amusent a mettre KD, et le Raek n'est donc que rarement correctement a l'abri des ripostes d'infanterie. En revanche, et c'est la le paradoxe, il est souvent intouchable (de facon rentable) pour les heavies de certaines faction, mais en retour il leur fera lui meme pas grand chose. Un peu de skornergy donc entre ses capacites offensives et defensives.

Dernier outil defensif, mais sans doute le plus important : le Raek est stealth de base. Et ca pour une light de melee c'est enorme. Et c'est souvent ca qui creera les vrais bon matchups pour le Raek. Face a une liste de tir n'ignorant pas globalement le stealh, 2-3 Raeks en maraude peuvent tres rapidement engager l'ennemi, tout en restant a plus de 5" de toute menace durant l'approche, grace a leur range d'engagement tres eleve (14"). Par la meme un ou plusieurs Raek s'averent capable d'occuper 10 ou 20pts d'infanterie et de jacks adverses pendant plusieurs tours, obligeant l'adverse a engager des ressources specifiques pour debloquer les victimes, ou accepter de jouer sans. Le Raek ayant quand meme une ARM14 et 20 boxes, il est relativement immunises aux blasts, technique habituelle pour se debarrasser des trucs stealth haute DEF. En late game, un Raek peut s'averer la ressource ideale pour contester/controler des points de scenar a moindre frais, en etant totalement safe face a un ennemi affaibli ayant perdu ses outils pour gerer le stealth ou la DEF 15.

Petit detail ironique, le profil du Raek est un cauchemard absolu pour... la Legion. Nos ravagores ont beau ignorer le stealth, ils le rateront une fois sur 2, et devront le toucher 2 fois pour le tuer avec de bons jets de degats. Autant dire qu'investir 4 tirs de ravagore pour tomber une Light a 4pts c'est pas top. Au close c'est pareil, nos lourdes devront depenser quasiment toute leur fury pour le tuer en l'absence de buffs de MAT. Bref, le Raek, l'arme ultime contre sa propre faction.

Meme si cela peut paraitre un detail du profil, le Raek est une light warbeast sans Serpentine, il a donc acces a toutes Power Attacks traditionnelles, et c'est un aspect non negligeable dans une faction naturellement pauvre en Power Attacks. D'autant qu'investir un Raek dans un slam ou un headbutt n'a pas le meme impact sur vos ressource qu'un Scythean ou un Ravagore. Combinees a sa SPD7 naturelle, et a son Leap, ces Power Attacks sont en realite projetables a des distances inhabituelles. Considerez toujours les slams et headbutts possibles avec vos Raek. Une de mes techniques preferees face a du spam de jack consiste a slammer le premier rideau avec mes Raeks. Le tour suivant l'adversaire devra investir des ressources souvent considerables pour relever ses jacks et les liberer des Raeks qui empechent tout Trample vers mes lignes.

Pour finir, le Raek ne coute QUE 4pts, et c'est franchement du vol. Il arrivera quasiement toujours a se rentabiliser que ce soit en terme d'attrition ou de diversion, et il est tres facile a spammer, ce qui finit par poser des problemes meme aux gens equipes. En considerant sa DEF naturelle elevee et le stealth, il peut egalement s'averer tres couteux a detruire au tir ou en melee pour l'adversaire, en regard de son cout modique pour l'armee Blight.

Animus

Shadow Shift : donne Parry pour 2 furies.
Un animus qui aurait pu etre tres interessant si :
- il n'etait pas Self, ce qui limite son utilisation a nos warlocks et a lui meme.
- il ne coutait pas 2 furies, ce qui est souvent prohibitif sur une beast a Fury3 (considerez que le raek n'aura plus qu'un boost en arrivant sur place), et sur nos casters qui n'en ont que rarement l'utilite a la base (c'est pas comme si on avait de vrai casters d'assassinat en melee).

Bref, on joue souvent le Raek sans son animus, mais c'est bien de se rappeler qu'il est la ;)

Regles Speciales

Bounding Leap : permet de placer le Raek within 5" a la fin de son mouvement normal s'il a fait une full advance.

Une regle tres tres interessante, bien plus que son animus notament, qui permet au Raek d'atteindre des emplacements et des cibles qu'il ne devrait pas.
Comme c'est un place effect, on ignore LoS, Free Strikes et autres joyeusetes.
Comme il a reach, il a une grande latitude pour trouver un "trou" dans lequel se placer a portee de sa victime.
Avec sa SPD7 de base, sa distance d'engagement monte a 14", en ignorant les ecrans sur les 5 derniers. C'est donc superieur a sa charge de base (12") mais il faut en considerer le prix : la fury depensee pour Leaper ne donnera aucun boost aux degats, et devra etre payee meme avec nos casters qui donnent des charges gratuites. C'est pourquoi il ne faut pas abuser du leap, souvent une simple charge suffit.

Le leap a quelques utilites notables :
- il permet "d'avancer" sans vraiment avancer. Et parfois, ca fait une grosse difference. Pensez a Watcher, le feat d'Harbinger, contre charge, etc. Avec un Raek vous pouvez vous approcher sans declencher l'effet indesire.
- le Raek reste une beast legere, donc a acces a toute la panoplie des power attacks : slam, push, et surtout Headbutt. Un trick classique avec le Raek est donc de Leaper a cote d'une proie appetissante (aka caster) se pensant a l'abri derriere un mur, puis payer un headbutt booste dans la victime, et laisser les ravagores finir le taf.
- toujours parceque le Raek est une beast, tant qu'il est pas mort, il reste extremement dangereux. Un petit heal et il peut a nouveau Leaper et headbutter un caster. Aussi tout Raek encore a peine en vie peut d'averer etre une bulle d'interdiction de 5" pour les casters ou les solos les plus fragiles.

A noter :
- le Leap est empeche par tout effet prevenant les charges, notament tout debuff de SPD.
- certains effets empechent le Raek de charger les ennemis, evidemment il peut techniquement toujours charger, donc Leaper.
- certains effets n'empechent pas de charger, mais juste de bouger ! L'exemple typique etant le Shadow Bind (cf feat d'eDenny). Le raek peut bel et bien Leaper sous Shadow Bind, ce qui est une facon simple de recontester un element de scenar au besoin, ou de Headbutter Denny en cas d'adversaire idiot.

Synergies

Bon jusque la, le Raek a l'air d'une beast plutot moyenne que seul son faible cout rend interessante.
Mais voila, la Legion est une faction a beasts, et du coup le Raek peut vraiment prendre une toute autre ampleur dans certaines liste.

EThags : le Raek est ne pour etre joue avec EThags. Manifest destiny est LE buff qui compensent toutes les faiblesses offensives du raek, tout en le laissant profiter de sa SPD elevee, sans limiter non plus le nombre de Raek jouables de facon efficace. EThags est LE caster pour jouer un spam de raek (3 ou plus). Et on a pas encore evoque le feat : une full advance supplementaire SPD7 en fin de tour, avec une attaque de queue, possiblement sous MD. Vraiment tout ce qu'il faut pour exploiter les forces du Raek. C'est egalement l'une des rares occasions de vraiment profiter de Shadow Shift, que ce soit sur un raek se faufilant lors du feat, ou sur EThags lorsqu'il veut voler par dessus des gens pour aller taper un truc important avec Rapture. Enfin, il ne faut pas negliger l'apport de Dragon's Blood sur un Raek : sous tenacity il sera DEF16 ARM17 et la bizarrement, il deviendra limite intuable sans un investissement considerable de l'adversaire.

eAbby : evidemment si le Raek marche avec EThags, on s'attend a ce qu'il marche avec eAbby et c'est le cas. Lequel des 2 casters lui apporte le plus reste a trancher. La force d'eAbby c'est de lui offrir les charges et les power attacks gratuites tout le temps. Et ca, sur une beast Fury3, c'est enorme. Comme accessoirement elle peut aussi lui buffer sa MAT, sa SPD et sa POW... Le plus dur sera sans doute de garder les Raeks dans la CtrlArea d'Abby avec une SPD9. L'assassinat au headbutt, ou le slam/jam sont particulierement rentables avec Abby, vu que les Raeks ne paieront pas la power attack, et auront possiblement MAT8. Tout comme Dragon's Blood, mettre Fortify sur un Raek est loin d'etre stupide d'autant qu'etant Stealth il est relativement difficile a disbind de loin.

Ensuite on a les casters qui buffent la DEF du Raek, j'ai nomme pAbby et Betty. Toutes deux sont capables d'ajouter un joli +2DEF au Raek. Et la, ca peut devenir un peu debile. Sous tenacity le Raek montera DEF18, ce qui devient tres dur a toucher meme pour des gens correctement buffes au prealable. Le Raek jouera alors facilement un role d'emmerdeur de premiere, surtout si on arrive a lui faire bloquer un passage entre des decors, ou a le faufiler dans les soutiens. Sous Ashen Veil il est vraiment redoutable pour sa capacite a appliquer un malus a l'attaque bien a l'interieur des lignes ennemies, et ce meme si les attaques ne le cible pas directement !

Toujours parmi les bons clients, on retrouve certains casters qui apportent peut etre un peu moins au Raek, mais a qui le Raek apporte beaucoup : Saeryn, pVayl, eVayl. Toutes sont capables d'aider le Raek a faire son taf en debuffant la DEF de ses proies, mais auront souvent autre chose a faire que de balancer le debuff explicitement pour lui. En revanche, elles retirent toutes des choses essentielles d'un Raek :
- Saeryn l'adore comme cible de Blight Bringer grace au leap, mais aussi pour jammer correctement le tour de son Feat. Comme elle est souvent construite pour gerer les feats de controle adverse, avoir des beasts qui peuvent continuer a Leaper malgre un ShadowBind ou le feat d'Harby est egalement interessant.
- pVayl peut transformer le Raek en machine a tuer avec Incite et Chiller... sur le papier. En pratique, la courte portee d'Incite limite severement l'utilisation de la SPD du Raek. Elle peut en revanche catapulter des Raeks beaucoup trop loin : Leash, splistream... un Raek pourra aller taper un truc a 19" si on accepte l'investissement. Mais quand il s'agit de tuer Gorman on l'accepte volontiers. Et surtout, le Raek grace a son Leap fait un excellent vecteur de chiller, notament lors des assassinats. Enfin, il fait un excellent ArcNode pour pVayl, il peut leaper pour se placer derriere un rideau, et l'orraculus le touchera auto malgre le stealth.
- eVayl n'apporte que peu au raek, vu qu'on utilise plutot refuge/admonition sur les heavies, il beneficiera surtout d'IcyGrip pour toucher plus facilement l'infanterie. En revanche, le Raek est une tres bonne beast dans certains builds Vayl. La encore, sa capacite a Leaper pour contourner certains effets indesirables, ou a jammer efficacement l'infanterie en combinaison avec les scatters de Ravagores, peuvent rendre le Raek insupportable pour l'adversaire. eVayl a aussi du mal a rentabiliser correctement un scythean auquel elle n'apporte aucun buff consequent, mais un petit slam de Raek aura tot fait de fiabiliser le BloodBath du gros. Sachant que ses listes comprennent souvent 4-5 heavies autrement plus prioritaires, et qu'il ne coute finalement que 4 petits points, un raek peut rapidement trouver sa place avec eVayl.

Exemple de liste

eThags
Scythean
Scythean
Seraph
Raek
Raek
Legionnaires full + UA
Pot max
Swamp Gobbers
Spell Martyr x 2
Forsaken x 2

Une liste relativement brutale qui exploite bien tout ce que eThags sait faire de mieux.
Les Raeks peuvent entrer en synergie avec n'importe quel element de la liste :
- combines aux Legionnaires/Pot ils peuvent former un tarpit formidable pour l'adversaire, une combinaison de recursion, (haute) ARM immunisee au KD, haute DEF stealth, du Reach partout.
- sous Manifest ils representent une capacite de nettoyage d'infanterie tres interessante, et peuvent preparer les cibles de scytheans en les mettant KDs par des slams.
- ils restent une menace credible de CasterKill grace au fameux Scourge + Feat qui peut les amener tres loin.

Conclusion

Le Raek est une beast qui peut sembler plutot moyenne sur le papier : une MAT et une POW largement insuffisantes pour mouliner efficacement l'infanterie, une survie plutot basee sur la DEF qui ne marche plus trop dans le meta actuel... Au premier abord seul son cout modique semble interessant, et une utilisation trop "directe" laissera les joueurs decus.

Pourtant le Raek a une combinaison unique de caracteristiques lui permettant de se rentabiliser quasiment a cout sur : stealth, SPD7, Leap, acces aux Power Attacks... Le Raek est un excellent toolkit pour ses 4 petits points, surtout dans une armee qui investit traditionnellement enormement dans des Heavies couteuses et tres specialisees. Le Raek fait alors figure de couteau suisse economique sur la table : il ne coupera pas aussi bien le saucisson qu'un Scythean, mais il pourra deboucher une bouteille a l'occasion.

Voyez le donc plutot comme un petit investissement dans le support de vos heavies, capable de preparer idealement les cibles, de placer parfaitement les debuffs, ou d'eliminer des soutiens/jammeurs genants.
Il est d'ailleurs souvent en competition dans ce role avec la paire de DeathStalker, plus efficace pour nettoyer les jammeurs d'infanterie, mais neanmoins moins versatile sur la table.
Car la force du Raek est la : il trouve toujours une facon de se rentabiliser, que ce soit en tuant des modeles clefs ou en occupant 3 fois son cout en points de models pendant 2 tours.

Et enfin, dans les conditions ideales et avec les bons casters, le Raek peut devenir une veritable machine a tuer, economique et efficace.
« Modifié: mercredi 27 mai 2015, 11:11:11 par manu74 »
IP archivée
I'm not slacking off... my code's compiling.

Mesvorn

  • Full Member
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 217
    • Voir le profil
    • good games miniatures
Re : [Tactique] Le Raek
« Réponse #1 le: mercredi 27 mai 2015, 12:07:20 »

excellent travail ! et on se retrouve sur l'analyse ^^
IP archivée
Citation de: Dibbouk
je considère qu'une tête à claque sur le forum le reste irl
Citation de: Mesvorn
je t'aime